RAPPORT ANNUEL 2019

Chiffres-clés

EBITDA

(Bénéfice avant résultat financier, impôts et amortissements)
 

Résultat après parts minoritaires

FACTEUR DE DÉSENDETTEMENT

EBL est en mesure de rembourser sa dette financière par par ses propremoyens sur une période de 0,6 année.

AVANT-PROPOS

2019 – UNE ANNÉE IMPORTANTE SOUS LE SIGNE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE.

Erich Geiser, président du Conseil d’administration

La Suisse a engagé la transition énergétique avec l’arrêt de la centrale nucléaire de Mühleberg. EBL est au cœur de l’action et décidée à apporter sa contribution en tant que coopérative. Le défi est de taille – nous prenons les choses en main.

L’année 2019 est entrée dans l’histoire du secteur de l’énergie avec l’arrêt de la centrale nucléaire de Mühleberg. La stratégie énergétique adoptée en 2018 sera mise en œuvre pour la première fois de manière forte dans le domaine de l’énergie nucléaire (plus aucune nouvelle centrale nucléaire).

En savoir plus...

Mühleberg est une centrale nucléaire mineure avec une puissance d’environ 373 MW et une production annuelle de 3000 GWh (env. 5% de la consommation d’électricité en Suisse). Les quatre réacteurs restants seront également mis à l’arrêt au cours des prochaines décennies. La Suisse perdra ainsi environ 36% de sa production d’électricité. Quand on pense que la consommation va encore augmenter ces prochaines années à cause de l’électrification du trafic (électro- mobilité) et de l’augmentation de la production de chaleur grâce aux énergies renouvelables (pompes à chaleur), on imagine que les enjeux en termes d’ap- provisionnement électrique sont importants et vont encore s’accentuer. Des efforts massifs sont nécessaires en termes d’amélioration de l’efficience et de production d’énergies climatiquement neutres. Tout le monde a un rôle à jouer: les consommateurs, l’État (Confédération, cantons, communes) et les fournisseurs d’énergie.

EBL fait partie de cette transformation et nous sommes prêts. Cela fait des décennies que la société EBL investit dans la construction de thermoréseaux utilisant des énergies renouvelables, dans la production de courant renouvelable ou dans l’amélioration de l’efficience par notre département de Conseil énergétique.e. À l’avenir, nous investirons encore plus résolument dans cette stratégie, initierons et réaliserons de nouveaux projets et soutiendrons nos clients. Nous allons par ailleurs redoubler d’efforts pour impliquer nos clients dans cette transformation. Car ce sont en définitive nos clients et leurs descendants pour lesquels nous nous engageons dans le cadre de cette transformation.

Pour cela, nous avons besoin d’une bonne équipe de collaborateurs, de cadres et d’administrateurs. Le Conseil d’administration a d’ailleurs connu quelques changements en 2019. Notre membre de longue date, Beat Sturzenegger, a démissionné après une dizaine d’années de présence. Damaris Buchenhorner et Martin Thommen ont été nouvellement élus. Ce dernier a déjà été élu en novembre 2019 comme président du Conseil d’administration dès juillet 2020.

Je tiens à remercier les sociétaires ainsi que les délégués pour cette année 2019 intense. Ils soutiennent la coopérative EBL avec tant de détermination. Je remercie ma nouvelle collègue, mon nouveau collègue ainsi que mes collègues de longue date au sein du Conseil d’administration pour cette collaboration constructive. Je remercie la Direction pour son fort engagement dans la gestion globale de l’entreprise, mais aussi pour la concrétisation réussie des objectifs de l’entreprise. Je remercie tous les collaborateurs pour leur engagement infatigable au service de la société EBL.

«Nos clients sont les artisans de la transition énergétique.»

TOBIAS ANDRIST, CEO

ENTRETIEN

ENTRETIEN AVEC TOBIAS ANDRIST, CEO DE LA SOCIÉTÉ EBL.

Le changement climatique a été à l’ordre du jour de l’année 2019, notamment pour les jeunes générations. Les protestations de la jeunesse ont produit de nombreux effets à court terme. La lutte contre le changement climatique et en faveur de la transition énergétique constitue cependant un marathon. Or un marathon requiert de la conviction, de l’endurance et de l’énergie. Grâce à nos clients et à son statut la coopérative, EBL rassemble ces trois composantes.

Lire l'entretien...

Nous ne sommes pas restés indifférents aux protestations liées au changement climatique: comment les avons-nous vécues?

Je trouve que c’est une bonne chose que la jeunesse se soit emparée de cette thématique. Ce sont en effet les jeunes qui seront concernés le plus longtemps et qui devront supporter les conséquences éventuelles du changement climatique. Ce mouvement a notamment incité le monde politique à réfléchir au changement climatique et à accélérer la transition énergétique. Cette motivation est importante. Mais la transformation en un avenir climatiquement neutre est véritablement un marathon. Au niveau mondial, nous vivons encore à hauteur d’environ 80% des énergies fossiles, nocives pour le climat. Le besoin d’énergie ne cesse de croître à l’échelle planétaire. Le défi est donc colossal et il faudra une approche globale et à long terme, qu’il conviendra d’appliquer localement. Nous sommes sur la bonne voie avec l’accord de Paris ainsi qu’avec les stratégies et mesures nationales et régionales. Mais pour atteindre la neutralité climatique, il faudra encore beaucoup plus de conviction et de mesures que celles prévues actuellement. Elles requièrent le soutien de la population et donc de nos clients.

Vous dites que les clients sont les artisans de la transition énergétique. Que voulez-vous dire

La production et l’efficience de la transition énergétique peuvent pratiquement être décrétées par l’État, p. ex. au moyen de subventions ou de prescriptions en matière d’efficience. Mais à partir d’une certaine ampleur, l’approbation de la politique et donc de la population est nécessaire. Les variations de l’offre s’amplifient du fait de la forte augmentation des sources d’énergie renouvelables et les capacités de planification diminuent et ont un horizon temporel de plus en plus court. Les fournisseurs d’énergie doivent donc avoir la possibilité de réglementer davantage la consommation et de l’adapter à la production, notamment en rechargeant à l’avenir les automobiles aux heures où il y a trop de courant disponible sur le réseau. Cela requiert également l’approbation et la collaboration des clients, et il faut des innovations technologiques qui rendent cela possible.

L’innovation, la technologie et l’expérience client sont des tendances majeures de notre époque. Comment EBL aborde-t-elle ces tendances dans l’activité courante?

Ces trois tendances sont prioritaires chez EBL, et nous nous y consacrons à bien des niveaux. Les innovations et les technologies n’ont d’intérêt que si elles emportent l’adhésion des clients. Une expérience client optimale constitue donc une priorité. En 2019, nous avons beaucoup investi avec nos clients dans le développement, notamment de notre nouvelle présentation des factures, lancée en début d’année. Le développement de notre site Internet est également important. À l’arrière-plan, nous avons investi dans de nouveaux systèmes afin d’optimiser l’interface numérique avec les clients actuels et potentiels. La Product Innovation Team qui est désormais en place a développé un certain nombre de produits et de services nouveaux et attrayants pour nos clients. Nous misons en outre sur les nouvelles technologies, afin d’apporter un soutien numérique à l’exploitation technique afin de l’optimiser.

Quels ont été les temps forts de l’année 2019 de votre point de vue?

C’est une question délicate. Nous avons eu de nombreux temps forts. Je pense que l’un des principaux a été notre capacité à maintenir la sécurité d’approvisionnement dans notre réseau électrique à un très haut niveau avec une interruption moyenne par client de 13,3 minutes (la moyenne suisse est d’environ 21 minutes). Ce n’est peut-être pas tellement spectaculaire, mais il s’agit au fond de la principale contribution de la société EBL pour notre société.

Division Réseau

Entre disponibilité élevée et prix équitables

Norbert Bäckert, Réseau

Division Réseau

En tant que spécialistes de l’électrotechnique, nous avons l’habitude de gérer les tensions. On attend avant tout de nous une grande disponibilité de l’énergie électrique. Des interruptions nombreuses et prolongées de l’approvisionnement habituel en énergie auraient une influence négative sur la qualité de vie de la population de Bâle-Campagne et le succès de l’industrie locale.

En savoir plus...

En 2019, nos clients n’ont été privés d’électricité que pendant 13,1 minutes en moyenne, soit environ 7 minutes de moins que la moyenne suisse. Les coûts de cette prestation ne doivent cependant pas peser outre mesure sur les budgets de nos clients. Après la troisième baisse consécutive des redevances d’utilisation du réseau, les coûts d’exploitation 2019 ont permis de conserver des tarifs stables pour 2020.

Malgré l’exigence d’assurer la qualité d’approvisionnement à des prix bas, la prévoyance entrepreneuriale nous impose également d’avoir du succès économique. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons générer les moyens financiers requis pour poursuivre nos objectifs. Le résultat de cette année nous permet toujours de développer un réseau électrique sûr et durable, qui met judicieusement à profit les opportunités de la numérisation.

Division Courant

L’orientation clients et l’innovation en ligne de mire

Tobias Andrist, CEO, Courant

Division Courant

En 2019, notre activité s’est concentrée sur les clients et l’innovation dans le contexte de la transition énergétique. La Product Innovation Team qui est désormais en place a développé plusieurs nouveaux produits et services que nous pouvons commercialiser afin de soutenir nos clients dans le cadre de cette transformation.

En savoir plus...

Nos clients peuvent ainsi acquérir des bornes de recharge auprès de la société EBL et bénéficier de conseils pour se lancer dans l’électromobilité. Nous nous occupons de tout. Nous avons également pu mettre en service la première batterie de grande capacité d’une puissance de 1000 kW à Pratteln. Grâce à cette batterie, nous mettons à disposition une puissance de compensation pour notre réseau, mais aussi pour Swissgrid. En Suisse, nous avons acquis de nombreux nouveaux clients représentant un volume de plus de 60 millions de kWh.

Dans le domaine de l’énergie de réglage, nous avons également décroché plusieurs nouveaux clients, qui commercialisent désormais environ 6000 kW de puissance de compensation auprès de Swissgrid par le biais de la société EBL. Nous avons encore développé le portefeuille de clients et amélioré les processus en Allemagne. Le conseil énergétique EBL a aidé nos clients à optimiser leur consommation d’énergie dans un grand nombre de projets.

Division Chaleur

Nouvelle augmentation des ventes de chaleur malgré une année chaude

Roger Scheidegger, Chaleur

Division Chaleur

 Pour la deuxième année consécutive, le temps a été nettement plus chaud qu’au cours de la période 2001 à 2010. La vente d’énergie a néanmoins augmenté. En 2019, 93 nouveaux immeubles ont été raccordés à nos réseaux existants.

En savoir plus...

Le carnet de commande des raccordements prévus l’an prochain est également bien rempli, puisque 89 contrats ont été conclus. La tendance aux systèmes plus écologiques se manifeste aussi clairement dans ce domaine. Le temps fort de l’année a été la validation du projet d’assainissement du chauffage à distance de Liestal et du regroupement de tous les thermoréseaux de Liestal d’ici à 2030.

Ce projet, qui représente un volume d’investissement de 72 millions de CHF, fera nettement progresser la part de l’énergie régionale et renouvelable, qui passera de 50% actuellement à plus de 90%. La mise en service de la centrale assainie de la laverie centrale de Liestal est prévue pour la période de chauffage 2021/2022.

Division Telecom

Nous nous sommes imposés avec succès malgré une rude concurrence

Adrian Koessler, Telecom

Division Telecom

Comme prévu, l’année 2019 a de nouveau été très marquée par la concurrence. Ainsi, tous les prestataires de services ont lutté sur tous les fronts pour avoir la faveur des clients. Un programme de fidélisation de la clientèle nous a permis de freiner presque totalement le recul de ces dernières années et de préserver de la sorte notre portefeuille de clients.

En savoir plus...

Ainsi, nous cherchons à contacter chaque client au moins une fois par an pour avoir un échange et aborder l’avenir avec succès et satisfaction. Les investissements dans l’acquisition de nouveaux clients y ont également fortement contribué, ne serait-ce que parce que la société EBL dispose de produits compétitifs de très bonne qualité. L’an dernier, nous avons ainsi pu introduire le produit Internet avec une bande passante de 1 Gbit/s.*

Après l’annonce en début d’année des intentions de fusion entre notre prestataire de services UPC et Sunrise, toute la branche était impatiente de voir les avantages qui en résulteraient pour nos clients. La fusion a ensuite échoué en novembre, en raison de désaccords entre les actionnaires de Sunrise.

Le résultat a surpassé les prévisions, grâce à la poursuite résolue du programme d’optimisation des coûts.

* encore disponible dans les réseaux de la région Liestal

RAPPORT ANNUEL

EBL EST SUR LA BONNE VOIE POUR UN AVENIR ENCORE PLUS DURABLE.

Avec une sécurité de l’approvisionnement électrique de 99,997%, EBL bénéficie d’un approvisionnement électrique extrêmement fiable dans une comparaison nationale. Notre mandat consiste à fournir à nos clients une énergie avantageuse et écologique. L’expérience client est sans cesse améliorée – la facture d’électricité repensée en est un exemple.

En 2019, EBL a commercialisé neuf nouveaux produits. Les produits vont des batteries de grande capacité aux solutions de contracting pour les stations transformatrices ou l’éclairage public, en passant par la rétribution centrale du courant et les bornes de recharge pour l’électromobilité. Le souci d’amélioration constante doit également passer dans l’ADN des collaborateurs: en 2019, EBL a élaboré une feuille de route du lean management dans le but de devenir une vraie Lean company. Nous voulons résolument focaliser nos activités sur le client et réduire systématiquement celles qui ne sont pas créatrices de valeur. Nous voulons y consacrer 10% du temps de travail de tous les collaborateurs

 

En savoir plus...

Production d’électricité

En 2019, douze installations éoliennes supplémentaires ont été acquises en Allemagne par le biais de la société d’investissement EBL Wind Invest AG. Actuellement, la société dispose d’une puissance installée de plus de 112 MW et produit 293 GWh d’électricité. Fin 2019, le troisième tour de table de financement a pu être bouclé avec succès. Une somme supplémentaire de 37 mio EUR est disponible pour des investissements dans des installations éoliennes on-shore en Allemagne.

Après la mise en œuvre réussie d’EBL Fernwärme AG et d’EBL Wind Invest AG, EBL se consacre actuellement à l’élaboration d’un nouveau véhicule d’investissement pour les caisses de pension et les assurances, qui doit être lancé en 2020.

En Espagne, EBL a pu s’assurer un portefeuille de développement de 1000 MWp d’installations photovoltaïques, ce qui donne le droit à EBL de construire 100 MWp. Grâce à la forte réduction des coûts de production des panneaux photovoltaïques, l’électricité produite par les installations photovoltaïques peut par exemple être commercialisée avec succès en Espagne sans subventions.

En décembre 2018, le Tribunal fédéral a rejeté les oppositions contre le projet de géothermie dans le canton du Jura. La résistance au projet est toujours forte dans le canton du Jura. En 2019, la Confédération a accordé 64 mio CHF de subventions pour le forage, ce qui accroît les chances de réalisation.

Distribution d’électricité

Au début de l’année, les prix de l’électricité pour 2020 en Suisse ont baissé de près de 56 EUR/MWh à 46 EUR/MWh. En Allemagne, 17 700 nouveaux clients pour le courant et le gaz ont pu être acquis. Les coûts d’acquisition ont encore augmenté en raison des dispositions strictes du RGPD. À la fin de l’année, l’effectif des clients en Allemagne s’élevait à 33 800 (année précédente: 29 000).

Le portefeuille d’énergie de réglage a encore été accru en Suisse. Des produits d’approvisionnement innovants tels que le modèle par tranches connaissent un vif succès. Nous avons aidé nos clients à optimiser leur consommation d’énergie dans un grand nombre de projets.

Réseau de distribution d’électricité

Grâce à de nouvelles améliorations et à des gains d’efficience, les tarifs ont pu être réduits pour la troisième fois de suite. EBL dispose de tarifs d’utilisation du réseau électrique compétitifs partout en Suisse. La valeur des installations a encore été accrue.

Chaleur

Pour la deuxième année consécutive, le temps a été nettement plus chaud de 8% qu’au cours de la période 2001 à 2010. La vente d’énergie a néanmoins augmenté. Un total de 93 nouveaux immeubles représentant une puissance de 4,7 MW a été raccordé à nos réseaux existants. Le portefeuille de connexions de l’an prochain est également bien rempli avec 89 raccordements garantis par contrat, soit environ 5,5 MW. La tendance aux systèmes plus écologiques se manifeste aussi clairement dans ce domaine.

Le temps fort de l’année a été la validation du projet d’assainissement du chauffage à distance de Liestal et du regroupement de tous les thermoréseaux de Liestal d’ici à 2030. Ce projet, qui représente un volume d’investissement de 72 mio CHF, fera nettement progresser la part de l’énergie régionale et renouvelable, qui passera de 50% actuellement à plus de 90%. La mise en service de la centrale assainie de la laverie centrale de Liestal est prévue pour la période de chauffage 2021/2022.

Telecom

L’année 2019 fut de nouveau très concurrentielle. Grâce à des activités de distribution renforcées et à un programme de fidélisation de la clientèle, nous avons réussi à freiner fortement la la perte de clients des dernières années et à maintenir le nombre de produits vendus.

Un produit Internet offrant une bande passante de 1 Gbit/s a été lancé avec succès, tout comme des offres de téléphonie mobile, où nous comptons actuellement 11 000 clients (plus 63% par rapport à l’année précédente). Le résultat a surpassé les prévisions, grâce à la poursuite résolue du programme d’optimisation des coûts.

Perspectives

En 2020, nous débuterons la phase de construction avec le grand projet de chauffage à distance de Worblental (11,5 MW) et l’assainissement du réseau de chauffage à distance de Liestal. Nous voulons amener à maturité – en vue de sa réalisation – le réseau de chaleur et de froid d’Opfikon (18,5 MW de chaleur; 14,8 MW de froid).

Dans le domaine de la distribution de courant, nous redoublons d’efforts pour nous préparer à l’ouverture du marché, développerons de nouveaux produits innovants et améliorerons encore l’expérience client.

Les placements dans les infrastructures répondent à un besoin croissant des investisseurs institutionnels. Grâce à son expertise dans la gestion d’actifs, EBL va lancer un produit de placement dans de nouvelles installations de production d’énergie renouvelable pour l’espace européen.

ORGANES DE LA SOCIÉTÉ

Direction

Direction
1
2
3
4
5
6
1

Yves Grebenarov

Responsable de la division production de courant

Domaine production de courant

2

Adrian Koessler

Membre de la direction

Domaine Telecom

3

Tobias Andrist

PDG & Directeur de la domaine électricité

4

Roger Scheidegger

Membre de la direction

Domaine Chaleur

5

Alain Jourdan

Adjoint PDG

Domaine Services et Finances

6

Norbert Bäckert

Membre de la direction

Domaine Réseau

Organes de la société

Organisation

EBL est une coopérative de droit privé. Les sociétaires sont des personnes morales et physiques ainsi que cinq coopératives de distribution communales. Elles possèdent des immeubles raccordés au réseau électrique de la société EBL. Les droits des sociétaires sont exercés par l’assemblée des délégués. Les délégués se sont réunis le 6 juin 2019 à la salle polyvalente «Stutz» de Lausen pour l’assemblée ordinaire. Nous avons compté 181 délégués, en plus de nombreux invités.

Rapport de l’assemblée des délégués

Tobias Andrist, CEO de l’entreprise, a présenté les résultats des différentes divisions. L’approvisionnement électrique est et reste le métier de base de la société EBL. La sécurité d’approvisionnement a encore été améliorée en 2018. En moyenne, chaque habitant n’a passé que 9,7 minutes sans courant. Les investissements dans le renouvellement de l’infrastructure du réseau électrique se sont montés à 13 mio CHF. Les coûts d’utilisation du réseau ont pu être abaissés de 6,5%, grâce à l’allègement des processus de travail et à l’engagement infatigable de toute l’équipe. En matière de production d’électricité, nous avons pu acquérir sept nouveaux parcs éoliens en 2018, grâce à notre société de participation EBL Wind Invest AG. Après des années de discussions concernant la petite centrale hydraulique d’Obermatt, nous avons en outre trouvé une solution avec les associations environnementales, ce qui nous a enfin permis d’obtenir une concession et un permis de construire. Dans la division Chaleur, nous avons pu économiser environ 52 000 tonnes de CO2 avec nos 55 réseaux de chauffage à distance. Dès 2020, EBL construira une nouvelle centrale thermique d’envergure à Liestal et y raccordera progressivement tous les réseaux de chauffage à distance décentralisés de Liestal. La réalisation du réseau d’énergie renouvelable Ergolztal (3ET) progresse donc encore un peu. Après différents recours, les oppositions au projet de géothermie ont été écartées fin 2018 par un arrêt du Tribunal fédéral. Toutes les autorisations pour le projet pilote en Haute-Sorne dans le canton du Jura sont ainsi réunies. Le nombre de produits vendus a reculé à 146 833 dans la division Telecom. L’EBIT a néanmoins pu être amélioré de 0,8 mio CHF, et environ 6,2 mio CHF ont été investis dans le réseau de télécommunications. Le CFO, Alain Jourdan, présente les chiffres de l’exercice 2018. EBL a été en mesure d’accroître son chiffre d’affaires et s’affiche comme une entreprise très saine et solidement capitalisée.

Nouvelles élections au Conseil d’administration

Après un mandat de dix ans, Beat Sturzenegger a quitté le Conseil d’administration à sa demande. Nous le remercions pour son engagement. Damaris C. Buchenhorner et Martin Thommen ont été élus au Conseil d’administration. Les autres conseillers d’administration ont été confirmés pour un nouveau mandat.

Nouvelle élection de l’organe de révision

Sur proposition du Conseil d’administration, PricewaterhouseCoopers à Bâle a été choisie comme nouvel organe de révision pour une durée d’un an. Elle remplace ainsi BDO SA.

ORGANIGRAMME DE LA SOCIÉTÉ EBL
Conseil d’administration

Geiser Erich
Bennwil, président

De Courten Thomas
Rünenberg, vice-président

Buchenhorner Damaris C.
Ramlinsburg (nouveau depuis le 6.6.2019)

Buser Christoph
Füllinsdorf

Heinzelmann Alexander
Ramlinsburg

Oberer Heiner
Pratteln

Schaffner Rudolf
Sissach

Sturzenegger Beat, Dr.
Vordemwald (démission le 6.6.2019)

Thommen Martin
Sissach (nouveau depuis le 6.6.2019)

Weber Stefan
Arboldswil

Zeller Beat
Tecknau

Organe de révision

BDO AG, Liestal
(jusqu’au 31.12.2018)

PricewaterhouseCoopers, Bâle
(depuis le 1.1.2019)

Direction

Tobias Andrist
CEO, Courant

Alain Jourdan
Directeur adjoint, Finances et services

Norbert Bäckert
Réseau

Roger Scheidegger
Chaleur

Adrian Koessler
Telecom

Yves Grebenarov
Production d’électricité (depuis février 2020)