EN BREF

CHIFFRES 2019

Alain Jourdan, Directeur adjoint, Finances et services

EN BREF

Dans un environnement de marché difficile, EBL a réussi à augmenter son chiffre d’affaires consolidé de 3,6%, à 229,8 mio CHF, par rapport à l’exercice précédent. Une marge bénéficiaire brute améliorée a permis de surcompenser la hausse des charges de personnel et des autres charges d’exploitation. L’EBITDA a progressé de 2,7%, à 62,3 mio CHF. Un amortissement spécial sur les réseaux de télécommunication de 17 mio CHF pèse sur le résultat. La réforme fiscale a permis la dissolution de provisions pour impôts différés à hauteur de 13,6 mio CHF. Malgré ces facteurs spéciaux, EBL a accru le bénéfice consolidé après parts minoritaires de 8,3%, à 23,1 mio CHF. Le ratio de fonds propres s’établit à 73% (exercice précédent: 68%).

Chiffre d’affaires

La distribution de courant a enregistré la plus forte croissance par rapport à l’année précédente, soit 13%. Le marché de la clientèle résidentielle en Allemagne a contribué pour moitié environ à cette croissance. Les tarifs de l’approvisionnement de base en Suisse ont pu être conservés au niveau de l’année précédente. Dans le réseau électrique, les tarifs clients ont pu être abaissés de 6,5% par rapport à 2018, grâce à de nouveaux gains de productivité. Le chiffre d’affaires dans la division Chaleur a augmenté de 4,3% pour 240 GWh de chaleur fournie. La région de Bâle-Binningen a enregistré environ 3% de degrés-jours de chauffage en plus. La concurrence dans les télécommunications est toujours très intense. La baisse de la clientèle a été fortement ralentie en 2019. Malgré le recul de la clientèle, le chiffre d’affaires a progressé de 1,5% grâce à l’augmentation des produits vendus. Par rapport à l’an dernier, les prix de vente sont restés inchangés. La baisse du taux de change avec l’euro s’est traduite par une baisse du chiffre d’affaires de 0,7 mio CHF par rapport à l’exercice précédent dans la division Production d’électricité.

Marge bénéficiaire brute

La marge bénéficiaire brute a progressé dans la distribution de courant, suite au passage des coûts annuels à une méthode de calcul pluriannuelle plus stable. Le gros avantage de ce changement réside dans une moindre fluctuation des prix de l’électricité dans l’approvisionnement de base. Cet effet engendre des produits de marge exceptionnels. En 2020, nous tablons a contrario sur des bénéfices bruts en net recul par rapport à l’exercice sous revue.

Coûts

Les charges de personnel ont augmenté de 2,6% par rapport à l’exercice précédent, soit moins que le chiffre d’affaires. Les emplois fixes ont progressé de 9 ETP par rapport à l’exercice précédent. Les autres charges d’exploitation ont avant tout augmenté en raison de la hausse des dépenses de marketing pour la distribution de courant et les télécommunications. Compte tenu de la concurrence très vive dans les télécommunications et de la baisse du nombre de clients, les réseaux ont fait l’objet d’une correction de valeur avec un amortissement exceptionnel de 17 mio CHF. Nous sommes convaincus que nos réseaux modernes en fibre optique et HFC seront toujours capables de fournir des performances très compétitives à l’avenir

Résultat financier

Le résultat financier s’est dégradé de 0,6 mio CHF par rapport à l’année précédente. En 2018, un bénéfice exceptionnel de 1,0 mio CHF issu de la vente de la participation dans Holzkraft- werk Basel AG avait pu être réalisé. La réduction progressive des prêts passifs résultant des financements du projet Tubo- Sol PE2 et du parc éolien Möthlitz réduit la charge d’intérêts de 0,3 mio CHF, tandis que l’augmentation parallèle des prêts actifs à des sociétés de participation améliore les produits financiers de 0,3 mio CHF par rapport à l’exercice précédent.

Impôts

Le projet fiscal 17 adopté par le canton de Bâle-Campagne le 24 novembre 2019 s’est traduit par une diminution des provisions pour impôts différés à hauteur de 13,6 mio CHF.

Tableau de financement

Les investissements en immobilisations corporelles d’un montant de 33,1 mio CHF ont progressé de 3,5 mio CHF par rapport à l’exercice précédent en raison de l’accroissement des investissements dans le réseau électrique. Les investissements en immobilisations financières de 17,1 mio CHF concernent les sociétés de participation EBL Wind Invest AG et Fernwärme Mittelland AG. Les engagements financiers ont pu être réduits de 16,1 mio CHF grâce au flux de fonds provenant des activités d’exploitation. L’indicateur de l’endette- ment net divisé par l’EBITDA se situe à un niveau très sain de 0,6 (exercice précédent: 0,8).

Compte de résultat consolidé
Bilan consolidé
Tableau des flux de trésorerie
Rapport annuel 2019
Parcourir ou télécharger

Consultez, ici, les rapports annuels des années précédentes.