RAPPORT ANNUEL 2021

Chiffres-clés

EBITDA

(Bénéfice avant résultat financier, impôts et amortissements)

RÉSULTAT APRÈS PARTS MINORITAIRES

FACTEUR DE DÉSENDETTEMENT

In EBL est en mesure de rembourser sa dette financière par par ses propremoyens sur une période de 1,2 année.

AVANT-PROPOS

«La sécurité de l’approvisionnement est notre mission essentielle.»

Martin Thommen, président du Conseil d’administration

picture-circle-Thommen@2x

La sécurité n’est pas une évidence, et celle de l’approvisionnement énergétique n’échappe pas à la règle. L’année 2021 nous l’a montré de façon évidente. Après une décennie où les prix de l’énergie ont été extrêmement bas, ceux-ci ont littéralement explosé au deuxième semestre 2021, en raison des difficultés d’approvisionnement mondiales. Une action à l’échelle européenne est à présent requise et EBL y apporte sa contribution.

 

En savoir plus...

Au premier semestre 2021, les prix suisses de l’électricité pour 2022 s’élevaient à 75 EUR/MWh sur les marchés de négoce. En décembre 2021, les prix atteignaient 229 EUR/MWh, voire 332 pendant quelque temps, soit une hausse de plus de 200%. Nous n’avions plus connu une telle évolution des prix depuis plus de dix ans. Les raisons en sont diverses: hausse des prix pour les certificats d’émissions de CO2, production d’énergie éolienne et solaire relativement faible, faible volume des réserves de gaz en Europe en raison de l’hiver froid 2020/21 et baisse des importations de Russie en 2021 en raison des tensions politiques. À cela s’est ajoutée la mise à l’arrêt de quatre réacteurs nucléaires en France vers la fin de l’année.

Cela nous montre très clairement que la Suisse est fortement dépendante de l’étranger sur le plan énergétique. Environ 75% de l’énergie consommée en Suisse est importée. En matière d’électricité, la Suisse dépend également des importations, notamment en hiver, à cause de la moindre production d’énergie hydraulique et ce malgré un degré d’autosuffisance élevé (énergie hydraulique et énergie nucléaire). L’électrification croissante du secteur de la chaleur et de la mobilité va encore aggraver cette situation. À ce défi s’ajoute le fait que la Suisse n’a toujours pas réussi à s’entendre avec l’UE sur un accord sur l’électricité. Sans un tel accord, il sera encore plus difficile de garantir la sécurité du futur approvisionnement.

Que faut-il donc faire? La solution ne dépend pas uniquement de la Suisse. Nous sommes liés aux pays européens et sommes pour ainsi dire au cœur du réseau interconnecté européen. Et malgré tout, la Suisse doit accroître son autosuffisance. Le développement des énergies renouvelables est donc une priorité. Comme la production assurée par ces sources d’énergie est variable, nous devrons réfléchir à des solutions de repli. De nouvelles centrales géothermiques et, si possible, des centrales à gaz neutre en CO2 et des réservoirs de gaz comme réserve d’urgence sont des options envisageables.

EBL apporte une contribution active en la matière: nous continuons à investir dans les thermoréseaux et dans les installations de production d’électricité renouvelables et aidons nos clients à accroître leur efficacité énergétique. Nous fournissons une énergie neutre en CO2 à nos clients finaux. EBL a par ailleurs pris une participation dans une start-up attrayante, la société Libattion AG. Avec sa technologie innovante pour la fabrication de batteries de stockage de seconde vie intelligentes, elle contribue aussi à la sécurité de l’approvisionnement dans notre pays.

Je remercie tous les collaborateurs, la direction et le conseil d’administration pour leur engagement sans faille au profit de la société EBL en 2021. Je remercie les délégués pour leur soutien précieux et constructif.

 

Tobias_Andrist_im_Gespraech-small

«La sécurité de l’approvisionnement a plusieurs facettes. EBL dans le feu de l’action.»

TOBIAS ANDRIST, PDG

ENTRETIEN

ENTRETIEN AVEC TOBIAS ANDRIST, PDG DE LA SOCIÉTÉ EBL

EBL est une entreprise d’importance systémique et contribue dans une mesure importante à la sécurité de l’approvisionnement dans la région de Bâle-Campagne et au-delà. Chacun sait que ce bien précieux devra également être préservé à l’avenir.

Lire l'entretien...
Dans quels domaines la société EBL contribue à la sécurité de l’approvisionnement et quel est son rôle ?

EBL contribue à la sécurité de l’approvisionnement à plusieurs niveaux. Nous sommes l’exploitant du réseau électrique dans l’arrière-pays bâlois et grâce à la disponibilité de cette infrastructure, nous veillons à ce que les clients profitent d’une électricité avec un minimum de coupures. En 2021, la durée moyenne de coupure du courant par client (SAIDI) était de 8,86 minutes, ce qui est excellent. En tant que fournisseur de chaleur avec quelque 47 thermoréseaux, nous assumons une fonction et une mission très similaire.


Le fait que l’électricité puisse transiter sur des réseaux de qualité, c’est une chose. Mais qu’il y ait suffisamment d’électricité disponible en est une autre. Comment EBL conçoit-elle son rôle à cet égard ?

EBL joue également un rôle important dans ce domaine. Cela fait des années que nous investissons dans des installations de production d’énergie renouvelable dans la région de Bâle-Campagne, en Suisse et au-delà. Nous contribuons ainsi à la sécurité de l’approvisionnement. En 2021, nous avons érigé la nouvelle centrale hydraulique de Zwingen et avons construit plusieurs installations photovoltaïques. En 2021, nous avons par ailleurs acheté deux parcs éoliens en Allemagne d’une puissance de 6,75 MW et avons mis en service deux turbines d’une puissance de 7,2 MW. En tant que co-investisseur, responsable de projet et futur exploitant, nous soutenons un investisseur institutionnel dans la construction d’une nouvelle centrale solaire photovoltaïque en Italie et nous participons à un pipeline de développement pour des centrales photovoltaïques et éoliennes en Allemagne.


Outre la production d’électricité renouvelable, la stratégie climatique de la Confédération vise également la décarbonisation de l’approvisionnement en chaleur. Quels ont été les temps forts pour EBL dans ce domaine ?

2021 a été une année très active dans ce domaine. Vers la fin de l’année, nous avons pratiquement pu achever la réalisation de la nouvelle centrale de chauffage du grand thermoréseau de Liestal. Nous avons débuté la construction du nouveau grand thermoréseau près de Worblental, Berne. Par ailleurs, nous avons pu conclure des partenariats avec les communes de Moutier et Douanne en vue du développement de deux thermoréseaux.


Quand vous faites le bilan de l’année écoulée, quels sont les autres temps forts pour vous personnellement ?

Bien des choses me viennent à l’esprit. Le projet de construction du nouveau siège d’EBL représente bien sûr une opportunité passionnante. D’ici 2024, nous allons refaire une grande partie de nos locaux de bureaux et d’usine. Nous montrerons ainsi notre attachement au site de Liestal et accentuerons l’attrait de la société EBL en tant qu’employeur. Nous avons également réalisé des progrès importants dans le domaine de la numérisation des processus de travail. Ainsi, les collaborateurs du montage sont à présent équipés de tablettes leur permettant d’assurer la coordination numérique des mandats. Les collaborateurs sur le terrain ont ainsi accès à tout moment à la documentation du réseau.

Parallèlement, je constate avec une grande satisfaction que malgré la pandémie, notre entreprise a bien fonctionné à tous les niveaux. La cohésion au sein de l’organisation est toujours très bonne et la culture d’entreprise est intacte. C’est pourquoi je tiens également à remercier tout le personnel, la direction ainsi que le conseil d’administration pour leur engagement en 2021, qui a une fois de plus été exceptionnel. Ils permettent à EBL de progresser et de se distinguer en tant que société coopérative.

DIVISION RÉSEAU

LA TRANSITION ÉCOLOGQIUE A UNE GRANDE INFLUENCE SUR LE RÉSEAU

Norbert Bäckert, Réseau

norbert-baeckert

Préparer le réseau électrique aux exigences futures est l’un des principaux défis du secteur. En plus de la numérisation croissante, deux grands facteurs viennent influer sur le développement.

En savoir plus...

La valeur cible de l’expansion de la production renouvelable d’électricité a de nouveau été considérablement augmentée dans la stratégie énergétique 2050. C’est dans cette visée que l’année dernière, 297 nouvelles installations photovoltaïques d’une puissance totale de 4821 kVA et 69 nouveaux systèmes de stockage d’électricité d’une capacité totale de 483 kW/h ont été raccordés au réseau de distribution d’EBL. Un nouveau PCCE d’une puissance de 150 kVA a également été mis en service.

Le deuxième défi auquel fait face le réseau électrique est le transfert des applications fossiles aux applications électriques dans le cadre de l’objectif «zéro émission nette». Une puissance élevée doit donc toujours être disponible dans le réseau. Cette évolution, EBL la constate depuis quelques années dans le domaine de la chaleur thermique et celui du nombre croissant des pompes à chaleur. Aujourd’hui, une forte augmentation se fait également remarquer dans celui de l’électromobilité. 181 nouvelles stations de charge d’une puissance totale de 3232 kW ont été ajoutées à notre réseau d’approvisionnement cette année.

DIVISION COURANT

HAUSSE DES PRIX DE L'ÉNERGIE ET FORTE VOLATILITÉ

Susanne Obert, Courant

susanne-obert

L’année 2021 a été marquée par des hausses successives et historiques de prix sur les marchés de l’énergie, de même que par une très forte volatilité. Cette situation était très risquée pour nous, car avec la modification des prix sur le marché à terme en quelques heures, il était pour nous très risqué de faire une offre contraignante à nos clients. En plus de la volatilité, nous avons également été fortement impactés par les prix très élevés de l’énergie sur le marché au comptant et pour l’énergie de compensation.

En savoir plus...

CMême nos gros clients qui devaient renouveler leurs contrats ont dû faire face à des défis majeurs. Grâce à nos produits électriques attractifs et à leur approvisionnement structuré, nous avons toutefois pu convaincre de nombreux clients de nos capacités.

Indépendamment des marchés énergétiques, notre segment électromobilité a connu une excellente croissance. Nos prestations dans le domaine du conseil en énergie ont été très bien accueillies par le public. En outre, nous étions contents d’avoir pu introduire et promouvoir la transformation numérique dans notre activité de distribution en Allemagne avec le changement du système informatique.

DIVISION CHALEUR

ANNÉE FROIDE AVEC PLUS DE RACCORDEMENTS AU CHAUFFAGE À DISTANCE

Roger Scheidegger, Chaleur

roger-scheidegger.jpg

Après les dernières années chaudes, l’année 2021 a été bien plus froide et a présenté 9,6 % degrés-jours de chauffage de plus que la moyenne annuelle sur 10 ans. Les températures des mois d’avril et de mai étaient inférieures à la normale.

En savoir plus...

C’est grâce au froid que les ventes d’énergie ont été à la hauteur des prévisions malgré les fermetures liées au coronavirus, comme celles des piscines couvertes et des hôtels.Heureusement, un total de 115 nouveaux raccordements au chauffage à distance ont être réalisés en 2021.

Malgré le rejet de la loi sur le CO2, la tendance à la décarbonisation se poursuit: nous avons 211 nouveaux clients du chauffage urbain qui ont décidé de rejoindre l’un de nos réseaux.

Le bilan est également très positif en ce qui concerne le développement de nos réseaux de chaleur. Des prêts de réalisation ont été débloqués pour les projets de Frenkendorf et Rothenfluh et les planifications sont déjà en cours. Un nouvel accord de coopération ayant pour objectif le développement d’un nouveau et vaste réseau commun a pu été conclu avec la commune de Moutierine.

La rénovation du projet de prestige «Fernwärme Liestal» progresse rapidement. La mise en service de l’installation de chauffage au bois est prévue pour début 2022.

DIVISION TELECOM

PLUS D'ABONNEMENTS INTERNET GRÂCE AU HOME OFFICE

Adrian Koessler, Telecom

adrian-koessler-telecom

 

Une autre année qui a été rythmée par la pandémie et au cours de laquelle de nombreuses personnes ont dû travailler de chez elles, s’achève. Pour tous ceux qui ont travaillé en Home Office, il était essentiel d’avoir un accès virtuel au bureau qui soit de qualité supérieure et toujours disponible. Nos clients ont bénéficié de l’excellente infrastructure réseau et de la grande puissance de données d’une connexion internet via un câble de télévision. Celle-ci a permis un fonctionnement simultané et sans restriction des applications bureautiques, du divertissement à la maison, du téléphone et des plateformes de gaming.

En savoir plus...

Les abonnements à internet ont connu une croissance de 4 % par rapport à l’année précédente. Pour les abonnements mobiles, on est même allé jusqu’à 17 %.

Même en 2021, la pression sur les prix a continué d’augmenter, raison pour laquelle le chiffre d’affaires prévu n’a pas pu être tout à fait atteint. Grâce au contrôle conséquent des coûts et à une application rigoureuse du programme d’optimisation des coûts, nous avons pu dépasser nos prévisions aussi bien en ce qui concerne le budget que l’année précédente.

DIVISION PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ

UNE CROISSANCE À LA HAUSSE EN 2021

Yves Grebenarov, Production d'électricité

200216_EBL_GL_yves_grebenarov_mitHG_02

L’un des événements majeurs de l’année qui vient de s’écouler est survenu en mars, avec la mise en service de la centrale hydraulique Obermatt. Après des travaux d’un an, la centrale a pu être remise en service dans les délais prévus. Même les inondations de l’été n’ont pas pu détruire la nouvelle construction. C’est ainsi qu’une inauguration officielle a pu avoir lieu en septembre et que la phase de construction a été clôturée.

En savoir plus...

Notre prochain défi est un projet de construction héliothermique de 4 MW en Sicile sur lequel nous travaillerons avec un partenaire. Actuellement, nous sommes dans un premier temps en charge de la supervision des travaux avant d’assurer l’exploitation de l’ensemble de la centrale, comme en Espagne. Il est prévu que celle-ci produise chaque année environ 17 GWh d’électricité verte durable à partir de 2023.

En outre, pour EBL Wind Invest, nous avons acheté deux éoliennes et fait construire deux autres. Nous prévoyons une production annuelle supplémentaire d’électricité sans émissions de CO2 de 37 GWh. Notre capital investissement n’étant pas épuisé, nous espérons acquérir d’autres installations pour EBL Wind Invest cette année. En outre, nous allons continuer d’investir dans la production durable d’électricité par le biais D’EBL X Invest.

Bilder_Keyvisual_3000x1000
RAPPORT ANNUEL

PLUS DURABLE. MEILLEUR RENDEMENT ÉNERGÉTIQUE.

Nous avons raccordé à notre réseau électrique 297 nouvelles installations photovoltaïques d’une puissance totale de 4821 kVA et 69 nouveaux système de stockage de courant d’une capacité globale d’environ 483 kWh.

En savoir plus...

Les investissements se sont concentrés sur la modernisation des installations existantes à tous les niveaux de tension, y compris le remplacement de deux transformateurs de 25 MVA, la transformation du réseau basse tension pour la transition énergétique ainsi que l’introduction de compteurs intelligents.

La Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres 2022 à Pratteln nécessite quelques travaux liés à l’infrastructure: pour cette manifestation d’envergure, EBL construit cinq transformateurs d’une puissance de 1000 kVA ainsi que 1,6 km de lignes moyenne tension supplémentaires.

Distribution d’électricité

En Suisse, les ventes ont baissé de 2,2% pour atteindre 665,8 GWh. Alors que les besoins ont augmenté dans le cadre de l’approvisionnement de base, les ventes ont reculé chez les clients. En Allemagne, nous avons pu accroître la vente d’électricité aux clients privés de 116,1 GWh à 138,8 GWh grâce à l’acquisition de BayWa Oekoenergie en juillet 2020 et à l’achat d’un porte-feuille de 5100 clients en septembre 2021. Avec la multiplication par trois des prix de l’électricité et du gaz en fin d’année et la volatilité croissante de ce marché, nous devons faire face à certains défis.


Production d’électricité

Avec ses propres centrales éoliennes, thermiques solaires, photovoltaïques et hydroélectriques, EBL produit 162 GWh d’électricité renouvelable (exercice précédent: 179 GWh). Celle-ci couvre environ 20% des besoins en électricité à l’échelle du groupe.

Les conditions de vent en Allemagne ont été inférieures de 19% à la moyenne à long terme et de 17% à celles de l’année précédente. L’ensoleillement en Espagne a également été inférieur de 11% à la moyenne à long terme et de 11% à celui de l’année précédente. Les installations ont affiché une bonne disponibilité.

À Zwingen, nous avons rénové avec succès la centrale au fil de l’eau et augmenté sa puissance de production. Grâce à une collaboration efficace avec les associations environnementales, nous avons amélioré la qualité de vie des poissons et des castors. La centrale fournit de l’électricité à plus de 500 ménages.


Chaleur

La chaleur fournie a été supérieure de 22,9% par rapport à l’année précédente et de 9,6% à la moyenne sur 10 ans. EBL a fourni 227,3 GWH de chaleur, soit 16,5% de plus que l’année précédente. En tout, nous avons remplacé 13,8 millions de litres de mazout par une chaleur au bilan carbone neutre.

La transformation du grand thermoréseau de Liestal qui abandonne l’énergie fossile au profit de la biomasse et le raccordement de trois thermoréseaux plus petits ont fortement progressé. L’installation de 19 MW a été mise en service en janvier 2022. Grâce à cette transformation, nous évitons 21 700 tonnes de CO2 par an.

Le développement des projets de nouvelles constructions d’envergure Airport-City, Moutier, Douanne et Waldenburg d’une puissance globale de 29 MW progresse conformément aux prévisions.


Telecom

La demande d’un Internet performant a augmenté de 4% en raison de la pandémie de coronavirus. La vente de produits mobiles a également affiché une hausse de 17%, tandis que la clientèle CATV a diminué de 2,3%. La forte concurrence se traduit notamment par la baisse des prix du marché et une grande pression sur les marges. EBL y a réagi en lançant un nouvel appel d’offres pour les contrats de maintenance et d’entretien.


Réseau électrique

Durant l’exercice, l’interruption de courant par client était en moyenne de 18,42 minutes (exercice précédent: 16,55 minutes). La sécurité de l’approvisionnement électrique était donc de 99,9964%.

EBL a investi un montant net de 20,2 millions de CHF dans le renouvellement de ses réseaux électriques. Parallèlement à de nombreux autres projets, nous avons remplacé deux transforma-teurs de 25 MVA dans les sous-stations d’Ormalingen et de Füllinsdorf. La valeur comptable nette du réseau électrique a progressé de 178 millions de CHF en 2019, à 187 millions de CHF en 2020.


Chaleur

En raison des fermetures des écoles, entreprises de loisirs, restaurants et hôtels induites par le coronavirus, la vente d’énergie est nettement inférieure aux prévisions, ce qu’accentue encore la diminution de 12% des degrés-jours de chauffage par rapport à la moyenne à long terme. Les 110 nouveaux raccordements de clients compensent partiellement cette baisse. EBL exploite 42 installations de réseaux de chaleur d’une puissance de 126,9 MW.
La construction d’un thermoréseau de 15,2 MW pour les communes d’Ittigen, de Zollikofen et le quartier bernois de Felsenau a pu débuter à Ittigen près de Berne. Nous poursuivons le déve-loppement de l’installation Airport-City (communes d’Opfikon et de Rümlang), mais elle n’est pas encore prête à démarrer.

L’assainissement de la centrale de chauffage à distance de Liestal, qui vise à accroître la part des énergies renouvelables, se déroule comme prévu. Différents réseaux de quartier seront en outre raccordés à la nouvelle centrale. La première étape du projet est budgétisée à hauteur de 42 millions
de CHF.


Telecom

Dans l’activité de télécommunications, nous avons nettement augmenté le nombre de clients Internet et mobile par rapport à l’exercice précédent (+2,6% et +41,1%). Le nombre de clients de la télévision câblée a cependant diminué de 2.8% à cause d’une très forte concurrence. Le chiffre d’affaires moyen par client est resté constant par rapport à l’exercice précédent.


Perspectives

La guerre en Ukraine et la dépendance de l’Europe au gaz russe auront une influence déterminante sur les prix de l’énergie et leur volatilité. EBL a assuré environ deux tiers de ses besoins d’électricité grâce à des contrats de fourniture à long terme et à court terme, sa dépendance directe aux marchés de l’électricité n’est que partielle. En 2022, les prix de l’énergie dans l’approvisionnement de base resteront inchangés par rapport à 2021. La vive concurrence persistante dans le secteur des télécommunications exige une réorientation. EBL étudie la vente ainsi qu’une réorganisation de cette branche.

ORGANES DE LA SOCIÉTÉ

DIRECTION

1

Susanne Obert

Membre de la direction
Domaine courant

2

Yves Grebenarov

Membre de la direction
Domaine de production de courant

3

Adrian Koessler

Membre de la direction
Domaine Telecom

4

Tobias Andrist

PDG

5

Roger Scheidegger

Membre de la direction
Domaine Chaleur

6

Alain Jourdan

Adjoint PDG
Domaine Services et Finances

7

Norbert Bäckert

Membre de la direction
Domaine Réseau

1

Susanne Obert

Membre de la direction
Domaine courant

2

Yves Grebenarov

Membre de la direction
Domaine de production de courant

3

Adrian Koessler

Membre de la direction
Domaine Telecom

4

Tobias Andrist

PDG

5

Roger Scheidegger

Membre de la direction
Domaine Chaleur

6

Alain Jourdan

Adjoint PDG
Domaine Services et Finances

7

Norbert Bäckert

Membre de la direction
Domaine Réseau

Organes de la société

Les organes de la coopérative

EBL est une coopérative de droit privé. Les membres individuels sont des personnes physiques ou morales de droit privé ou public. Elles possèdent des immeubles raccordés au réseau électrique de la société EBL. Les membres collectifs sont des coopératives de distribution dans la région de desserte. Tous les cinq ans, les sociétaires élisent les délégués qui défendent les intérêts des membres. En raison des mesures persistantes de lutte contre le COVID-19, l’assemblée des délégués s’est tenue le 3 juin 2021 sous forme électronique ou par écrit, comme déjà en 2020.


Rapport de l’assemblée des délégués

Durant l’exercice sous revue, les différentes divisions se sont attelées à des projets porteurs d’avenir. Dans la division Chaleur, le coup d’envoi de la première étape de la construction du grand thermoréseau de Liestal a ainsi été donné. La production d’électricité a commencé les rénovations de la petite centrale de Zwingen et grâce au rachat de BayWa Ökoenergie GmbH, EBL a pu enregistrer une forte croissance de sa clientèle dans l’activité de distribution en Allemagne. Des investissements ont également été effectués dans la rénovation des réseaux électriques régionaux, tout comme au niveau suprarégional dans les réseaux de télécommunications et les réseaux de chaleur locaux pour l’énergie renouvelable.

Les comptes consolidés de la société EBL présentent en 2020 un chiffre d’affaires de 258,9 millions de francs, qui est nettement supérieur aux 229,8 millions de francs de l’exercice précédent. Le résultat d’exploitation (EBITDA) se monte à 58,7 millions de francs. Les investissements atteignent 65,7 millions de francs au total, avec un cash-flow de 54,6 millions de francs. L’endettement net a légèrement progressé de 0,6 l’année précédente à 0,9 en comparaison avec l’EBITDA, ce qui représente toujours une très bonne valeur. Le ratio de fonds propres affiché, de 70,4%, est aussi très confortable.

Tobias Andrist remercie le personnel pour son engagement infatigable au cours de l’année écoulée, les collègues de la direction pour la bonne collaboration et le conseil d’administration pour la confiance accordée.

La société PricewaterhouseCoopers SA, Bâle, a par ailleurs été élue comme organe de révision pour une nouvelle année.

Monsieur Rudolf Schaffner a démissionné le 3 juin 2021, en raison de la limitation statutaire des mandats. Le conseil d’administration et la direction ont rendu hommage à son engagement au profit de la société EBL. Monsieur Roland Küng a été élu au conseil d’administration pour la durée restante du mandat à partir du 3 juin 2021.

ORGANIGRAMME DE LA SOCIÉTÉ EBL

EBL-Organigramm-2021-FR
Conseil d’administration

Mar­tin Thom­men
Sissach, Président

De Cour­ten Tho­mas
Rü­nen­berg, Vice-Président

Bu­chen­hor­ner Da­ma­ris C. 
Ram­lins­burg

Buser Chris­toph
Fül­l­ins­dorf

Hein­zel­mann Alex­an­der
Ram­lins­burg

Roland Küng
Maisprach (à partir du 03.06.2021)

Obe­rer Hei­ner
Prat­teln

Schaff­ner Ru­dolf
Sissach (jusqu au 03.06.2021)

We­ber Ste­fan
Ar­bolds­wil

Zel­ler Beat
Teck­nau

Organe de révision

PricewaterhouseCoopers, Basel

 
Direction

Tobias Andrist
PDG

Susanne Obert
Courant

Alain Jourdan
Directeur adjoint, Finances et services

Norbert Bäckert
Réseau

Roger Scheidegger
Chaleur

Adrian Koessler
Telecom

Yves Grebenarov
Production d’électricité

Bilder_Landscape_A_3000x2000